Archives de catégorie : PAO

Qu’est ce que le QR Code ?

Le générateur de QR Code : comment fonctionne-t-il ?

Comprendre le QR code

Comprendre le QR code

Le QR Code permet de valoriser vos impressions notamment pour les cartes de visite, flyers, affiches, brochures….

Le QR code est un code à barres nouvelle génération qui signifie « Quick Reponse » : le contenu que comporte ce carré noir et blanc peut être décodé facilement. Une fois scanné le décodage est très rapide et  il vous permet de lire immédiatement les informations correspondantes comme nom, adresse, téléphone, date d’événements …Le QR  code peut contenir beaucoup d’informations notamment du texte, un numéro de téléphone, un SMS, une adresse mail etc…: 7089 caractères numériques, 4296 caractères alphanumériques. Quant au code barres peut stocker de 10 à 13 caractères ou 2953 octets.

L’utilisation du QR code est gratuite et libre, son utilisation est un plus dans votre marketing et il est très simple à utiliser. Grâce à votre mobile,  vous pouvez lire le QR code en téléchargeant une application. Puis, vous scannez le QR code et les informations s’affichent, il ne vous reste plus qu’à les enregistrer. Son usage vient en complément du support papier.

Cet échange de données, très branché, est un plus et nous vous conseillons de l’apposer sur vos cartes de visite, invitations, c’est aussi un moyen efficace pour que vos contacts ou prospects aillent directement sur votre site Web en 1 clic.

 

Qu’appelle-t-on la zone de tranquillité ?

Comprendre la zone tranquille !

La zone tranquille est une marge intérieure à respecter dans le document que vous avez créé, dans cette zone, il ne faut pas qu’il y ait du texte ou autres blocs importants dans votre maquette.

Comprendre la zone tranquille

Comprendre la zone tranquille

Donc, lors de votre création, il faut imaginer un cadre intérieur de 3 mm à l’intérieur du bord de coupe. Par exemple, pour une carte de visite de format de 85 x 54 mm, il faut imaginer un cadre virtuel de 82 x 51 mm qui contiendra les indications importantes et à ne pas couper de votre maquette. En effet, lorsque le massicot coupe il y a ce que l’on appelle une chasse et le risque de couper du texte ou une zone importante est un risque à ne pas prendre.
Ce sera 3 mm pour des cartes de visite, flyers, affiches, brochures piqués 2 points métal …Par contre, pour les brochures dos carré collé, il faut une zone tranquille de 1 cm. Nous vous conseillons de bien respecter ces valeurs, au moins vous n’aurez pas de surprise lors de l’impression !

Omnis Coloris vous donne quelques explications pour bien réussir votre dépliant 3 volets !

Conseils techniques pour réaliser un dépliant publicitaire

impression dépliant publicitaire

impression dépliant publicitaire

Pour créer un dépliant 3 volets, il faut d’abord choisir le format que vous désirez, une fois que vous l’avez choisi, vous le configurer dans la mise en page du logiciel utilisé (Xpress, photoshop, in design, ou word…).

Supposons que votre choix se porte sur un dépliant A4 ouvert soit 297 x 210 mm, le format fermé sera de 100 x 210 mm. Avec votre logiciel de création, vous créez votre document en 210 x 297 mm, vous allez donc travailler sur 2 pages le recto et le verso.

Vous devez penser en créant votre document à la zone tranquille c’est à dire qu’il n’y a aucun texte à moins de 3 mm des bords et de plus il faut faire attention aux 2 plis pour éviter de « couper » un texte ou une image.

Pour ces plis, ils seront situés à 100 mm pour le 1 er et à 200 mm pour le 2ème ce qui donnera 2 plis de taille de 100 mm et un dernier de 97 mm ce qui permettra au dernier volet de bien rentrer sans plisser.
Concernant les types de plis, vous avez le choix entre des plis parallèles, plis portefeuilles, plis accordéons ou plis fenêtres.

N’oubliez pas les bords perdus qui dépasseront de 2 mm sur les 4 coins.

Il faut travailler dès le début en 300 dpi sinon votre fichier ne pourra pas être imprimé car il sera pixelisé c’est à dire trouble. et en CMJN (quadri) et non en RVB

Une fois, votre maquette finie, il faudra l’enregistrer en PDF haute résolution : JPEG, TIF, EPS, CDR…

Si vous souhaitez commander notre dépliant A4 ouvert, rendez-vous à l’adresse suivante : https://www.omniscoloris.fr/impression-depliants-a4

Retrouvez toute notre gamme de dépliants publicitaires sur notre site en ligne : https://www.omniscoloris.fr/imprimerie-publicitaire/impression-depliant-plaquette

 

Pourquoi un soutien de bleu sur un fond noir ?

La plupart des fichiers qui ont un fond noir sont créés avec un noir à 100%.
Par exemple, prenez le cas de ce flyer imprimé en A3, vous avez un fond noir. Or le papier étant blanc, les encres en imprimerie transparentes, il est difficile d’obtenir un noir très foncé.
Pour obtenir un fond noir très profond, le noir 100% n’est pas suffisant. Vous obtiendrez un noir gris.Pour cela il faut créer un soutien.

Nous vous conseillons d’utiliser ces valeurs qui ont fait leurs preuves :
50% de Cyan – 30% de Magenta – 30% de Jaune – 100% de Noir

L’ajout du noir permet aussi et surtout d’assurer le contraste des images et la netteté du texte.

Attention, il est impossible d’imprimer un noir composé des 4 couleurs à 100%. La carte de visite imprimée, ou la plaquette imprimée avec ces valeurs ne séchera jamais. Dans tous les cas, l’addition des pourcentages d’encre ne doit pas dépasser 250% d’encre.

Faites très attention, à la création du fichier de pas faire confiance à des logiciels comme Photoshop, qui quand vous choisissez un noir par défaut propose des valeurs trop chargées et donc inimprimable.

Pourquoi CMJN et non RVB ?

Ces abréviations correspondent au format colorimétrique d’un document.

Le RVB, ou rouge/vert/bleu correspond à un affichage écran de votre ordinateur et même de votre téléviseur.
A l’inverse, le mode CMJN ou cyan/magenta/jaune/noir est la méthode utilisée par votre imprimeur avec ce  mélange, il pourra réaliser l’impression de tous choix de couleur sauf l’Or, l’Argent ou les teintes directes dites Pantone.
Il est possible bien sûr de convertir le fichier  RVB en mode quadri mais le résultat sera quelque peu différent. En effet, l’espace colorimétrique du RVB est bien plus large que celui du CMJN. Aussi, pour l’impression de vos cartes de visite marseille, par exemple, il est important de toujours travailler en CMJN afin d’éviter les mauvaises surprises.
Si vous êtes un professionnel, il faut bien indiquer à votre client que le rendu imprimé ne sera pas exactement le même que le rendu écran, ceci est dû à la luminosité de l’écran et au procédé RVB.

Omnis Coloris, spécialiste de l’impression d’en-têtes de lettre à Marseille et France entière